entete




Moteur de recherche :
Les chansons
patriotiques

La ferme des rosiers

Lucien Colonge - Jules Jacob

Vers 1880

La ferme des rosiers

Dans la vallée au bord de la Moselle
Je cheminais sous les hauts peupliers
L'oiseau chantait sa romance nouvelle
Quand j'aperçus la ferme des Rosiers
Un gai soleil inondait de lumière
Des enfants blonds jouaient près de son seuil
Entrez entrez, me disait la fermière
Aux voyageurs, nous faisons bon accueil

Refrain
Soyez le bienvenu
Vous qui parlez de France
Vous trouverez toujours
Place dans nos foyers
Plus tard en apportant
La joie de l'espérance
Puissiez vous retrouver
La ferme des Rosiers

En mon honneur, on apporte des verres
Afin de boire en parlant du pays
Nous évoquions les souvenirs de guerre
Des jours de deuil où nous fûmes trahis
Les yeux clos alors s'obscurcissaient de larmes
Je fus témoin de l'heure de ces faits d'armes
Où nos soldats luttaient à dix contre cent

Ils étaient là, ces soldats héroïques
On avait dit "Il faut vaincre ou périr"
Rien n'ébranlait leur courage stoïque
Et noblement ils ont tous su mourir
Souvent le soir tout mon être tressaille
Je les revois devant mes yeux rêveurs
Et ces martyrs attendent leurs vengeurs

Ils sont là-bas couchés sous cette terre
Et mes rosiers les recouvrent de fleurs
Le rossignol y chante avec mystère
Et la rose y fait briller des pleurs
Notre maison est restée à la France
Dans le cellier, j'ai caché leurs drapeaux
Malgré l'exil et les jours de souffrance
Je reste ici pour garder leurs tombeaux.


 

Cette chanson existe sur les CD suivants :

..
.
Pied de page