Recherche d'un titre, interprète ou auteur compositeur :

Les caresses

J.Rodor/V.Scotto

1909

Interprètes: Adeline Lanthenay, Georgel,



Adeline Lanthenay




Où courez vous beaux vos yeux noirs
Lui dit il un beau soir
Très tendre
Mais sans paraître l'entendre
Elle trottinait toujours
Écoutez moi mon amour
Je veux vous couvrir de caresses
Grises et parfaites promesses
Ils partirent tous deux

Les caresses, les caresses
Sont des petits papillons de nuit
Sur nos chairs ils s'abattent sans bruit
Et leur doux frôlement nous séduit
Les caresses, les caresses
Sont de petits enjôleurs
Pas un homme les repousse
Quand on veut s'aimer
Les caresses sont douces

Oh ! Mais chez vous c'est charmant
Dit elle en entrant
Dans sa chambre
Elle étirât tout ses membres
Lui délaça son corset
Quelques minutes après
Elle dit d'une voix rieuse
Oh soufflez donc la  veilleuse
Réchauffez moi j'ai froid...

Les caresses, les caresses
Sont des petits papillons de nuit
Sur nos chairs ils s'abattent sans bruit
Et leur doux frôlement nous séduit
Les caresses, les caresses
Ont aussi le don de réchauffer
Elles sont polissonnes
Quand on veut s'aimer
Les caresses sont bonnes

Puis ils s'aimèrent sans fin
Et même lorsque vint
L'aurore
Je crois qu'ils s'aimaient encore
Quand tout à coup les yeux las
Il lui murmura tout bas
Voici venir le jour maudit
Il faut dormir ma chérie
Je suis grisé d'amour

Les caresses, les caresses
Sont des petits papillons de nuit
Le jour vient ils s'loignenent sans bruit
Il se cachent quand le soleil luit
Les caresses, les caresses
Finissent par trépasser
Elles s'arrêtent à la porte
Quand on est lassé
Les caresses sont mortes
































Cette chanson existe sur les CD suivants :

Les grandes valses populaires 1900-1920.
Par Adeline Lanthenay

..
.