Recherche d'un titre, interprète ou auteur compositeur :

La fille du chiffonnier

A.Stanislas/P.Ickart

1909

Interprètes: Adolphe Bérard,



Adolphe Bérard




Un soir d'hiver par une nuit pâlotte
Elle naquit, n'ayant pour tout berceau
Qu'un tas d'chiffons oubliés dans la hotte
Que le papa reprenait sur son dos
Là maintenant, faites mander la famille
A peine minuit, du courage au labeur
Et tout heureux de posséder une fille
Le chiffonnier chantait la joie au coeur :

Montre, fouille les vieux chiffons
Les vieilles loques, les guenilles
C'est pour ma gosse aux cheveux blonds
Pour élever mon trésor, ma fille
Que je trime ainsi jusqu'au jour
Où cette enfant, ma seule richesse
Courageuse et forte à son tour
Sera mon bâton de vieillesse

Le chiffonnier reçut un jour une lettre
C'était sa fille qui lui disait ceci :
Pardonne-moi et daigne me permettre
De t'expliquer ma fuite du logis
J'ai un amant plusieurs fois millionnaire,
J'ai domestiques, voitures, diamants
Si vous voulez dès demain ne rien faire
Maman et toi vous aurez de l'argent

De l'argent ? On préfère les vieux chiffons
Répondit l'père plein de rage
Tu peux garder tous tes millions,
Tes valets, tes équipages
T'as vendu ta beauté, ton coeur
Désormais, tu n'es plus ma fille
Mais sache que souvent l'honneur
Se cache sous une guenille
































Cette chanson existe sur les CD suivants :

La chanson réaliste 1900-1920.
Par Adolphe Bérard

..
.