Recherche d'un titre, interprète ou auteur compositeur :

Folâtrerie

Edouard Valette - Fernand Heintz

1931

Interprètes: Fernandel,



Fernandel



L'autre soir ayant des idées folles
J'entrais dans un grand music hall
Et m'installai tout plein d'orgueil
Dans un fauteuil
On jouait une revue sans voile
Et toutes les femmes étaient à g'noux
Chacune avait le dos tourné 
De mon côté
Comme elles n'avaient pas de tutus
Elles nous faisaient voir leur corps
Ah ! mince alors !
C'était bien fait pour me réjouir
Et moi qu'avait envie d'danser
Très satisfait 
J'applaudissait

Une danseuse à l'air folichon
Qu'avait de jolis p'tits petons
Me fit de l'oeil 
Je m'dis ça va 
Tu l'attendras
Une heure après à la sortie
Contre un mur je faisais le pied d'grue
Elle vint alors avec envie
Elle prit mon bras
Puis elle me dit d'une voix d'crecelle
Tu sais je ne suis pas pudique
Faut que j't'explique
C'est dans un d'mes derniers voyages
Que j'ai perdu mon pull-over
Mais oui mon cher 
Faut pas t'en faire !

J'lui dit pour la mettre à son aise
J'm'en fous pourvu que je te plaise 
Toi tu me plais alors ma foi
Viens donc chez moi !
Ici quelqu'un peut nous épier
Et comme je veux prendre mon temps
J'n'ai pas envie de m'démancher 
Pour t'embrasser
Une fois chez moi je le confesse
Ma main s'égare  dans ses cheveux
J'étais heureux
Ensuite fier tout comme un pacha
Je lui chatouillais son p'tit nez
Puis j'l'invitais 
T'dsuite à dîner

Après avoir fait la dînette
Elle me dit fais moi risette
Moi j'aime les hommes qu'ont le sourire
C'est rien de l'dire
Avec ton visage rubicon
Mon p'tit tu n'a pas l'air d'un type
Qui a le caractère brouillon
Bref d'un melon
Oh ! Non j'n'ai rien d'un cénobite
Lui dis-je, j'ai même une grosse envie
D'faire des folies
Là-d'ssus arrêtant ma harangue
Sur son cou je passais ma main
Sacré matin,
C'était divin !

Mais elle s'écria tout  coup
Mon vieux avant d'tirer l'verrou
Donne moi du fric sinon sans ça
Je n'marche pas !
Y faut pas me prendre pour une nouille
Sinon moi je t'arrache les yeux
En entendant ces mots scandés
Je déchantais
Puis elle reprit d'un ton bravache
Tu m'fais l'effet d'être une belle rosse
Là-d'ssus la gosse
Partit sans tambour ni trompette 
Mais moi j'conservais mes rougeurs
Y'a pas d'erreur, j'ai eu très peur !
































Cette chanson existe sur les CD suivants :

Vive Fernandel !
Coffret 5 CD.


Les grands du rire au Music Hall.
Par Fernandel


69 Chansons érotiques.
Par Fernandel


Chansons érotiques.
Par Fernandel

..
.