Recherche d'un titre, interprète ou auteur compositeur :

Chargez !

Ch. Mercelly - L.Niallo'h

1908

Interprètes: Adolphe Bérard,



Adolphe Bérard



I
Dans un profond ravin, massés en escadrons
Retenant leurs chevaux, piaffant d'impatience
Des dragons, l'oeil en feu, s'élèvent en jurons
Contre une inaction, qui pèsent à leur vaillance
C'est que depuis le jour gronde au loin le canon
Ils voudraient eux aussi prendre part à la lutte
Enfin le "Garde à vous !"  d'une ivresse sans nom !
Leur chef lance ces mots que l'écho répercute :
 - Chargez !

Refrain :
Chargez, sabre au poing, bride aux dents,
Vaillants dragons, fils des tempêtes.
Entendez les appels stridents
Que font retentir les trompettes.
Sabrez sans pitié, sans quartier...
Nargant les pas de la mitraille
Cet ennemi qui trop altier
Derrière ces canons nous raille

II
S'élançant aussitôt plus vite que l'éclair
Ventre à terre franchissent fosses et fondrières
Sous leur poids le sol tremble, on entend plus dans l'air
Que le bruit des fourreaux heurtant les etrière
Si l'obstacle de feu arrêtait leur effort
Jamais combat ne vit une charge pareille
Sachant pourtant, qu'ils foncent vers la mort
Et la voix du devoir leur murmure à l'oreille

Au refrain

III
L'ennemi les reçoit par un torrent de fer
Les balles en frappant sur les casques crépitent
Qu'importe, sabre haut, et le sourire amer
Nos soldats sans un cri, leur course se précipitent
Mais tout à coup leur chef qui semblait jusqu'à lors
Invulnerable tombe, au front blessé, tout pâle
On veut les secourir, en s'accorochant au mord
De son noble coursier, il s'écrit en un râle :
Chargez !

Au refrain
































Cette chanson existe sur les CD suivants :

BĂ©rard : La grande voix du caf' conc'.

..
.