Recherche d'un titre, interprète ou auteur compositeur :

Ça sent la friture

1936

Interprètes: Lys Gauty,



Lys Gauty


Entends le printemps gazouiller
Je sais un hôtel familier
Où les amants vont effeuiller
La marguerite
Il est situé au bord de l'eau
On y loue barques et canots
Le samedi les calicots
S'y précipitent
Pour s'y régaler de beignets
De goujons frits, de vin bouché
De tarte aux pommes et de poulets
De mirabelles
On ne saurait être ailleurs
Il fait rêver les plus railleurs
Car les baisers sont bien meilleurs
Sous les tonnelles

Refrain:
Ça sent la nature
Ça sent la verdure
Et les doux aveux
Ça sent la rivière
Ça sent la poussière
Ça sent le ciel bleu
Ça sent l'odeur de blonds cheveux
Des yeux rieurs
Des lèvres pures
Ça sent le printemps langoureux
Et la friture

Nous irons veux tu mon amour
Quand tu voudras à notre tour
Dans cet hôtel passer huit jours
Pour faire un songe
Tu croiras avoir dix-sept ans
Que tu as peur de ta maman
Que je suis ton premier amant
Tendre mensonge
Et moi je croirais que tu es
Celle que jadis j'attendais
Lorsqu'adolescent je rêvais
De choses folles
Dans la nuit je te conduirai
Et le parfum de la forêt
Soudain nous fera chavirer
Sur l'herbe molle...
































Cette chanson existe sur les CD suivants :

Lys Gauty 1932-1944.


Les premiers congés payés.
Par Lys Gauty


Le front populaire 1934-1939.
Par Lys Gauty

..
.