Recherche d'un titre, interprète ou auteur compositeur :

Autour des usines

Dumont - Benech

1925

Interprètes: Emma Liebel,



Emma Liebel



Ce n'est pas un quartier rupin
Y a pas d'hôtels, y a pas d' larbins
Mais des cheminées aux fumées noires
Qui sèchent la gorge et qui font boire
Les gosses sont des hommes à quinze ans
Car déjà ils gagnent de l'argent
Et quand la nuit fait des coins sombres
De partout surgissent des ombres
"C'est toi, Lulu ? Où qu' c'est qu'on va ?"
Bien sûr, c'est pas à l'opéra

Autour des usines
Quand dorment les machines
Les amoureux tendrement enlacés
Échangent des baisers
"V'là dix heures qui sonnent
Bonsoir, ma mignonne
Demain matin, va falloir qu'on turbine
À l'usine"

Ça sent la graisse, ça sent la sueur
Ceux qui débutent ont mal au coeur
Mais le samedi chasse toutes les peines
À la caisse on touche la semaine
"Demain dimanche, hé, mon poteau
On va faire un tour en canot !"
D'autres s'en iront, l'amour en tête
Danser gaiement dans les guinguettes
"C'est pas tout ça, dis-donc, mon vieux
Faut pas s' quitter comme des pouilleux"

Autour des usines
Quand dorment les machines
Alors s'allume la devanture des bistrots
On entre au caboulot
"V'là minuit qui sonne
Qu' va dire la patronne ?"
"De quoi qu' t'as peur ? N'est-ce pas toi qui turbines
À l'usine ?"

On entre tout gosse en se disant
"Je n' passerai pas ma vie là-dedans !"
Mais la machine, c'est comme la femme
On la maudit, on la réclame
Des fois la gueuse, d'un coup d' massue
Vous casse une patte ou bien vous tue
Les plus veinards, pour qu'ils en sortent
Il faut qu'on les mette à la porte
"Mon père François, vos cheveux sont blancs
Il faut vous reposer maintenant"

Autour des usines
Quand roulent les machines
On voit rôder les vieux aux pas tremblants
Ils murmurent tristement
"Pouvoir plus rien faire
Que d' crever d' misère !
On envie l' sort des pauvres gars qui turbinent
À l'usine !"
































Cette chanson existe sur les CD suivants :

Chansons RĂ©alistes Dumont-Benech.
Par Emma Liebel


Emma Liebel.

..
.